Prochains rendez-vous

Août
29
sam
2020
14:00 Atelier Repair Café @ SCIC Tétris Ste Marthe
Atelier Repair Café @ SCIC Tétris Ste Marthe
Août 29 @ 14:00 – 17:00
Atelier exceptionnel de fin d’été. Cet atelier aura lieu dans les locaux de la SCIC Tétris, à Ste Marthe, comme notre atelier du 4 juillet
Nov
27
ven
2020
17:00 Atelier Repair Café en soirée @ Relais St Claude
Atelier Repair Café en soirée @ Relais St Claude
Nov 27 @ 17:00 – 20:00
Premier de nos trois ateliers du soir ! Désirant être ouvert à tous et toutes, le Repair Café renouvelle ses ateliers du soir. Pour tous ceux et celles qui ne sont pas disponibles le samedi[...]
Déc
12
sam
2020
12:00 Atelier Repair Café @ Relais St Claude
Atelier Repair Café @ Relais St Claude
Déc 12 @ 12:00 – 13:00
Dernier atelier de cette année 2020

Suivez-nous

Abonnez-vous à notre fil d'infos

Aucun usage commercial ne sera
fait de votre adresse mail.

La machine…

Je sens l’interrogation ou les interrogations qui traversent votre esprit.

      La machine ? Quelle machine ? Au Repair Café ce n’est pas ce qui manque..

Je vous mets sur la voie… Sachant que les ateliers n’ont pu avoir lieu, sur quelles machines nous sommes nous concentrés en cette période de fabrication intensive de masques grand public ?  Une petite idée ? Pour celles et ceux qui consultent les réseaux sociaux, vous devez déjà avoir trouvé.. Pour les autres.. si je vous dis  Toyota, Lewenstein, Bernina, Brother, une lueur s’éclaire ? Ultime indice : Singer.

Vous y êtes ! L’objet phare de ces deux derniers mois et qui a fait les délices de l’un de nos réparateurs que beaucoup de couturières ont côtoyé, est la machine à coudre. 

Un peu de culture ne nuisant pas, c’est avec plaisir que je vais vous instruire sur son histoire.

Nos ancêtres ont commencé à coudre à la main il y a environ 20 000 ans, lorsque les aiguilles étaient fabriquées d’os ou de cornes d’animaux, et le fil avec des tendons d’animaux.  La chose n’étant pas aisée, vous pouvez l’imaginer, ils ont fait appel à leur inventivité pour améliorer les techniques de couture et les rendre moins laborieuses.

L’un d’entre eux  en arriva  donc à créer la première machine à coudre en 1830 (brevet de mécanique à coudre). Faite de bois et ne disposant que d’un seul fil, elle faisait un point de chaînette à une vitesse de 200 points minute. Autant dire qu’il ne faillait pas être pressé.e.s.. 80 machines furent crées par Mr Thimonnier, tailleur, afin de satisfaire une commande de l’armée. 

Celui ci perfectionne sa mécanique à coudre, qui devient un couso-brodeur cousant alors 300 points minutes et remporte une médaille de première classe à l’exposition universelle de Paris en 1855. Il faut noter que les ouvriers tailleurs ne la voit encore comme une aide, mais comme une concurrente. 

Au cours de la seconde moitié du XIX éme siècle, les expositions universelles permettent de faire connaître la machine à coudre, et de nombreux brevets seront déposés pour l’améliorer notamment par Isaac Merrit Singer, aux Etats Unis. C’est en 1851 qu’il met au point la machine à coudre moderne à navette, dotée d’une aiguille avec oeil près de la pointe, deux fils, inférieur et supérieur, et le point noué, plus solide que le point de chaînette.

Cependant à New York les tailleurs se sentent menacés par cette machine, et Singer se rend compte que la machine à coudre intéresse les femmes. Il développe le crédit afin de permettre au plus grand nombre de posséder une machine à coudre qui devient une aide précieuse pour confectionner les vêtements de toute la famille.

En 1871 la machine à coudre zig zag est crée, en 1873 c’est la machine à bras libre qui apparaît, et en 1937 la première machine à coudre à moteur électrique et bras libre voit le jour. Jusque là le fonctionnement était mécanique, à pédale avec une manivelle que l’on tournait à la main.

De nos jours, non seulement les machines à coudre sont généralement électriques, mais elles font aussi de plus en plus appel à l’électronique, et permettent de piloter des motifs complexes ou de broder des suites de lettres. 

Du fait  des préjugés des tailleurs envers cet outil qui semblait menacer leur emploi, la machine à coudre est la seule invention technique jusqu’alors qui ait été mise au point pour un usage domestique avant de l’être dans les ateliers de couture.

Pour en savoir plus : http://www.gallica.bnf.fr     http://www.contrado.fr

Passons à la technique…  comment fonctionne cet engin…

Une machine à coudre exécute mécaniquement les points de couture, généralement en utilisant deux fils, le fil supérieur enfilé dans l’aiguille, le fil inférieur venant de la canette. Plutôt que de longs discours, je vous propose de visionner cette vidéo. 

Vous n’avez pas tout compris ? Prenez contact avec Yann, réparateur du Repair Café, qui pendant cette période de fabrication intense de masques alternatifs a réparé toutes les machines à coudre présentant quelques déficiences, soit plus de 35 objets. Voici un petit exemple de son travail : 

Pour ceux et celles qui veulent en savoir plus, vous trouvez ci joint la liste complète des pannes répertoriés sur les machines à coudre en cliquant ci dessous ..

Réparations machines à Coudre CAPG

Son travail a été remarqué et remercié par Mr Jérôme Viaud, Maire de Grasse, présent dans les locaux de la Manufacture Solidaire le 20 mai afin de saluer toutes et tous les bénévoles présent.e.s physiquement et virtuellement. Pensez-vous ! Il est allé jusqu’à recréé une pièce introuvable avec l’imprimante 3D cachée dans son grenier. Et la machine est repartie !

 

L’âge des machines à coudre…

L’avènement du prêt à porter, le travail des deux conjoints, ont quelque peu sonné le glas de la machine à coudre dans chaque famille. Cependant on peut voir un retour des plus jeunes vers le Fait Maison, et souvent ce sont les machines de leur grand-mère que Yann a réparé, héritage de petite fille. Certain.e.s dont je suis se souviennent des heures passées aux pieds de leur mamie à regarder l’aller retour de la pédale… Vous pourrez regarder cette galerie, avec nostalgie peut-être, vous présentant quelques spécimens de ce que le Repair Café a réparé ces derniers temps.

Et pour terminer cet article, une jolie photo de tous les membres du Repair Café engagés dans cette Manufacture Solidaire. A noter que nous avons deux nouvelles bénévoles : Mareyna qui à 18 ans  termine son bac pro mécanique automobile, et Ellvy, que nous retrouverons avec plaisir lors de notre prochain atelier. 

Eric à la technique et Pascale à l’écriture espèrent que vous avez apprécié cet article, et vous retrouverons prochainement sur ce site !

3 comments to La machine…

Leave a Reply

You can use these HTML tags

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>